Le travail commun et coordonné a été la clé de la neutralisation de Walter Patricio Arízala alias "Guacho", qui était considéré comme l'un des principaux meneurs des groupes armés résiduels organisés (GAOs); qui, par le trafic de drogue, l'enlèvement et l'extorsion, avait ravagé la région du Pacifique Sud de du département de Nariño.

 

Grâce aux renseignements et au déploiement stratégique de troupes dans le hameau Azucar – Piedra Fina dans la municipalité de Tumaco (Nariño), il a été possible de trouver alias "Guacho", mettant fin à 11 ans de carrière criminelle de L'un des criminels les plus recherchés dans la zone frontalière entre la Colombie et L'Équateur.

 

Dans le cadre du développement de L'opération conjointe Perla IX des forces militaires, coordonnée par la Police nationale et avec le soutien du Bureau du Procureur général de la Nation, les troupes du commandement des opérations spéciales conjointes sont venues à l'endroit où se cachait alias "Guacho", où s'est produite un échange de tirs qui a laissé la mort d'alias "Guacho" et d'un de ses hommes de confiance.

 

Avec cette neutralisation, le Gao résiduel « Oliver Sinisterra » et la structure de commandement et de contrôle responsable de soutenir le transport de trafic illicite de stupéfiants dans cette région du pays sont fortement touchés.

 

Casier judiciaire

 

Walter Patricio Arízala, alias "Guacho", était non seulement le chef du groupe armé résiduel "Oliver Sinisterra", mais aussi le plus grand trafiquant de drogue de cette région de la Colombie et le partenaire de plusieurs cartels mexicains, cherché avec avis rouge D'Interpol, et considéré comme un criminel très dangereux.

 

Alias "Guacho" de 29 ans et originaire de Limones, Équateur, a une expérience criminelle de 11 ans. Il est entré au 29ème front des Farc en 2007, et devient en 2012 le chef de rang financier de la colonne mobile "Daniel Aldana", une structure dont il sera plus tard le principal meneur.

 

Au cours des négociations gouvernementales avec les Farc il a été dans la zone de la normalisation transitoire « Veredal Playon ». Toutefois, au début de 2017, en raison de désaccords avec alias "Romaña", il a fait défection et il a créé sa propre structure armée connue sous le nom de "Guerrillas Unidas del Pacífico y/o Frente Oliver Sinisterra".

 

Il est le responsable de L'attaque de mai 2013 contre le bataillon de Marine No. 40, où un home de l’infanterie de Marine a été tué et quatre autres ont été blessés. En avril 2017, il a ordonné et dirigé l'enlèvement de deux policiers lors de travaux d'éradication dans la municipalité de Llorente (Tumaco). Le 6 octobre 2017, il a conduit l'attaque contre les hommes chargés d’éradiquer des plantations illicites à Puerto Rico, dans la zone rurale de Tumaco (Nariño), qui a fait 6 civils morts et 16 blessés à l’usage de cylindres de gaz piégés et coups de fusil.

 

Le 29 janvier dernier, il a dirigé l'attaque à voiture piégée contre le poste de police de San Lorenzo (Esmeraldas-Équateur), faisant 28 blessés. Le 26 mars de cette année, alias "Guacho" a ordonné l'enlèvement et le meurtre subséquent des deux journalistes et du chauffeur du journal El Comercio De Ecuador et le meurtre d'un couple D'Équatoriens.

 

Alias "Guacho" contrôlait l'entrée et la sortie de chlorhydrate de cocaïne et des précurseurs liquides et solides dans le département de Nariño.

 

Ses opérations criminelles contre la population civile et les forces de sécurité publique dans la municipalité de Tumaco, en Nariño et la province de La Esmeralda, en Équateur, ont fait 48 victimes (15 morts, 28 blessés et 05 enlevés).

0 Commentaires
Friday, December 21, 2018 By merybra