Capturado alias Político o Cuarenta, cabecilla del grupo armado organizado Los Caparros

Cette personne a un vaste casier judiciaire, et serait responsable de l'alliance criminelle avec des groupes armés organisés résiduels, Gao-r, Structures 18 et 36.

 

Dans des opérations militaires, les troupes de l'Armée Nationale, en coordination avec La Force Aérienne Colombienne, La Marine nationale et avec le soutien de la Police nationale, le Bureau du Procureur général et en réponse aux recommandations de l'alerte précoce no.009 de 2018, ont capturé le meneur présumé alias « Cuarenta » ou « Politico » du GAO Los Caparros ; il aurait aussi  appartenu aux éteintes AUC (Autodéfenses unies de Colombie).

 

L'opération militaire est réalisée grâce aux informations fournies par le réseau de Participation civique, qui dénonce la présence de cet homme dans le hameau connu sous le nom de Juan Martin, Municipalité de Cáceres, en Antioquia, où les troupes de l'Armée nationale sont arrivées pour procéder à l'arrestation de ce criminel.

 

Selon les informations des services de renseignement, alias « Politico », âgé de 55 ans, aurait une expérience de plus de 20 ans, et, apparemment, il a exercé le contrôle d'environ 130 membres en armes. De même, il est désigné pour coordonner l'alliance criminelle avec alias Ramiro et alias Cabuyo, qui sont des meneurs des GAO - r (Groupes Armées Organisés Résiduels), Structures 18 et Structure 36, pour préserver les progrès criminels du GAO Clan del Golfo, dans le sud de Córdoba, le Cauca inferieure et le nord d’Antioquia, pour le contrôle du commerce de la drogue.

 

En 2006, il s’est démobilisé des AUC en tant que membre de l'état-major, et serait responsable du déploiement des criminels dans le Cauca inférieure, où il aurait contrôlé les activités criminelles prévues par le principal meneur de Gao Caparros, alias « Cain » ou « Pilatos ». Cet individu, est cherché avec un mandat d'arrêt pour le crime de complot aggravé.

 

L'individu a été mis sous la garde vue des autorités, qui ont ordonné détention.

 

Avec ce résultat, la structure de commandement et contrôle des Caparros  dans le sud de Cordoba et le nord D'Antioquia, est fortement frappée.

 

Source: Presse-Armée Nationale

0 Commentaires
Tuesday, March 24, 2020 By merybra