COMUNICADO DE PRENSA

En ce qui concerne la situation actuelle de sécurité dans le Département d‘Arauca, le Ministère de la Défense nationale présente les considérations suivantes:

 

1. Le département D'Arauca est situé dans la région nord de L'Orinoquia colombienne et occupe 2,1% du territoire national, avec une population de plus de 270 mille habitants. Les forces militaires assurent une présence permanente dans le département avec une force opérationnelle, une Brigade territoriale et 15 unités tactiques de l‘Armée nationale, un bataillon de Marine de la Marine Nationale, en plus de la Police nationale dans toutes les municipalités par l‘intermédiaire du Département de Police d‘Arauca.

 

2. Grâce au contrôle institutionnel du territoire et au travail coordonné des différentes institutions de l'Etat, le département D'Arauca a augmenté son activité commerciale et a gagné une productivité significative dans les secteurs agricole et énergétique.

 

3. Dans le Département d‘Arauca, une Zone à être créée par le gouvernement national cherchera ainsi à accélérer les plans de développement avec une approche territoriale (PDET) pour le démantèlement des organisations de la criminalité et du terrorisme, grâce à l‘opération unifiée de l‘Etat et de ses institutions pour un meilleur contrôle institutionnel du territoire.

 

Il est important de souligner que dans cette zone, à L'avenir on travaillera sur l'amélioration des processus judiciaires (CTI, SIJIN) et dans le renforcement des institutions de recherche, ainsi que les capacités de renseignement nécessaires pour protéger les gens efficacement.

 

4. Les forces militaires, dans le cadre du Plan bicentenaire, et la Police nationale ont obtenu des résultats opérationnels significatifs contre les groupes armés organisés dans ce département, frappant les principaux facteurs d‘instabilité dans la région.

 

Il convient de noter que, en ce qui concerne le groupe terroriste ELN, il y a eu une augmentation de 10% de l'impact contre ses membres, passant de 219 en 2018 à 242 en 2019 (216 arrestations en coordination avec le Bureau du Procureur général de la nation, 21 redditions volontaires et 5 morts au cours d'opérations militaires).

 

En ce qui concerne le groupe armé organisé résiduel, les effets ont également augmenté de 47%, passant de 107 en 2018 à 158 en 2019 (154 captures et 4 décès au cours d'opérations militaires).

 

À l'égard de la sécurité des citoyens, le travail de la Police Nationale et les militaires a conduit à un 5% de réduction dans l'extorsion dans le Département, 32% dans les cas de blessures personnelles et 46% des enlèvements. En ce qui concerne le vol, il y a une diminution des vols à maisons (-26%), des magasins (-26%) et des motocyclettes (-12%), selon les statistiques de 2019, toute cela par rapport à 2018.

 

5. Les forces de sécurité continueront de mener des opérations dans tout le département D'Arauca afin d'assurer la sécurité des habitants de la région et de créer les conditions nécessaires au développement économique et social du Département.

 

6. Le Ministre de la Défense, Holmes Trujillo, rencontrera ce vendredi le directeur pour les Amériques de Human Rights Watch, José Miguel Vivanco, pour analyser la situation dans le département D'Arauca.

0 Commentaires
Thursday, January 23, 2020 By merybra