Duro golpe contra las economías ilícitas tras destrucción de refinería ilegal en Nariño

La Force Opérationnelle conjointe de la Stabilisation et Consolidation Hercules, conformément au plan du bicentenaire « Héros de la liberté », et à travers sa composante de l’Armée Nationale, a réussi à la destruction de deux raffineries illégales de pétrole dans le hameau Bellavista guayacana de la municipalité de Tumaco, dans le département de Nariño, et le village Junín, dans la municipalité de Barbacoas.

 

La première de ces opérations a été réalisée par les troupes du bataillon de déploiement rapide no. 5 Force de déploiement rapide No. 2, qui a réussi la destruction de cette raffinerie dans laquelle on a donné un coup écrasant aux finances du groupe armé organisé résiduel, GAO-R, Los Contadores, qui commettent des crimes dans cette zone du Pacifique dans le département de Nariño. Les Troupes ont détruit 72.911 gallons de pétrole, 4 piscines, 3 « martiens » (distillateurs rudimentaires), 4 pompes, 60 tuyaux galvanisés et 500 mètres de tuyau d'un pouce; tous ces éléments détruits coûteraient 506 681 900 de pesos, près de € 137,851.812.

 

La deuxième opération a été conduite par les troupes du bataillon de déploiement rapide no. 6 de la Fudra no. 2 dans le village de Junin dans la municipalité de Barbacoas. Les troupes ont détruit 4 mille gallons de carburant, 10 mille 500 gallons de pétrole, 4 tonneaux de 55 gallons, 8 « martiens », et 3 piscines, tout cela coûterait 800 millions de pesos. Cette raffinerie illégale renforçait les finances de l'ELN ; on a donné ainsi un coup dur aux activités illégales de ce groupe terroriste.

 

Ces raffineries traitent différents types de matières premières, comme le carburant, avec lequel ils utilisent les machines utilisées pour l'extraction illégale et comme précurseurs pour la production de pâte de base de coca.

 

Les dommages environnementaux que ces groupes terroristes font à l'environnement sont irréparables, car les dérivés qu'ils n'utilisent pas pour le liquide qu'ils appellent raffiné, sont jetés dans le ruisseau de Caonapí qui se jette dans la rivière Mira contaminant ces sources avec ces matériaux hautement toxiques pour ceux qui consomment cette eau.

 

Cette année, 83 raffineries illégales ont été détruites, soit un total de 1 191 entre 2018 et 2020, affaiblissant considérablement l'économie illégale des deux groupes armés organisés résiduels, (Los Contadores et l’Oliver Sinisterra).

 

Source: Armée Nationale

0 Commentaires
Friday, February 14, 2020 By merybra