En Cúcuta, capturados dos sujetos señalados de ser cabecillas del grupo delincuencial organizado Los Pelusos

L'opération a été réalisée dans une zone urbaine de Cúcuta, au moyen d’un mandat de  recherche, qui a abouti à la capture de deux individus, accusés d’être des meneurs du groupe armée et le chefs d'escouade du groupe criminel organisé, GDO, Los Pelusos

 

Dans le cadre de la campagne militaire et de police Esparta, l'Armée nationale et la Police nationale, avec l'appui du Bureau du Procureur général, ont capturé en flagrant délit alias Pineda, accusé d'être le chef du groupe armée et alias Teo, chef d'escadron, qui seraient membres du groupe criminel organisé (GDO) Los Pelusos, pour les crimes d‘association pour commettre de délits, fabrication, trafic, port ou possession d'armes à feu, de pièces d'accessoires ou de munitions.

 

Ce résultat des soldats du Gaula militaire de la trentième Brigade, avec le soutien du Département de Police de Norte de Santander, a été donné par des raids dans la zone urbaine de Cúcuta. Ainsi, ils ont capturé les individus qui seraient des membres de ce GDO et apparemment responsables de plusieurs meurtres de membres de la police et des crimes contre des civils, tels que les déplacements forcés.

 

Au cours des raids ont été trouvés deux pistolets, deux magasins, 28 cartouches, neuf téléphones cellulaires et un mouchoir avec des acronymes faisant allusion à L'EPL.

 

Alias Pineda aurait une expérience criminelle de 10 ans. Il serait le chef du groupe armé du GDO et responsable du meurtre de membres de la Force publique, en utilisant des tireurs d'élite; en outre, il serait en charge de l'installation d'engins explosifs improvisés dans les municipalités D'Ocaña, Teorama, San Calixto et Sardinata.

 

On a également capturé Alias Teo, qui aurait une expérience criminelle de 10 ans chez le GDO. Cet individu était un chef d'escouade et serait le responsable des extorsions, de la production, du contrôle et la vente de pâte de coca et de chlorhydrate de cocaïne dans les municipalités de la région de El Catatumbo.

 

Les capturés et les éléments ont été laissés sous la garde vue de l'autorité .

 

Jusqu'à présent cette année, les troupes de la trentième Brigade ont capturé 17 membres de cette structure, et ont pu détruire cinq laboratoires de chlorhydrate de cocaïne et l’un de pâte de base de coca.

 

Source: Agence Nationale De Presse De L'Armée

0 Commentaires
Monday, July 13, 2020 By merybra