Material de guerra incautado eln

Découverte d’Éléments de guerre de l’eln

La Marine Colombienne, par l'intermédiaire de la force navale du Pacifique, a frappé le front occidental de l'ELN, avec la destruction d'une zone de campagne et la découverte d’éléments de guerre et d'accessoires militaires dans la rivière Cupíca, dans le Département de Chocó.

 

L'opération conduite dans la municipalité de Riosucio, en Chocó, a été conduite conjointement avec la Force Aérienne Colombienne et coordonnée avec le corps d'enquête technique du Bureau de Procureur, CTI, permettant la découverte de cette structure pouvant accueillir plus de 30 personnes. Au cours des recherches dans la zone, on a trouvé un fusil colt calibre 5,56 mm, un pistolet 9 mm, onze magasins de calibres différents, 1 887 cartouches de calibres différents, trois engins explosifs improvisés et des accessoires militaires faisant allusion à L'ELN.

 

De même, le CTI (Corps Technique d’Investigations) du Bureau du Procureur général de la nation, dans le cadre des opérations urgentes, a effectué une inspection sur le lieu des événements, en déterminant qu'il s'agissait d'un terrain de campement du GAO ELN, où en plus des éléments illicites, il y avait 14 tentes rudimentaires doubles et 10 simples pour loger des membres de cette structure illégale.

 

Le terrain de campement a été détruit de façon contrôlée, selon les principes de la Protection de l'environnement. D'autre part, des éléments de guerre et des accessoires militaires ont été mis sous la garde vue du CTI du Bureau du procureur.

 

Ce coup cause des pertes directement aux opérations criminelles de L'ELN dans le Département de Chocó, et on ferme les lignes d'approvisionnement et les connexions avec les routes utilisées sur la côte Pacifique pour le trafic de drogue. C’est un exemple de l'engagement institutionnel à fournir des conditions de sécurité favorables à toutes les communautés dans cette région du pays, en encadrant  toutes les opérations dans la protection des droits de l'homme et du droit international humanitaire.

 

Source: Marine de la Colombie

0 Commentaires
Saturday, January 4, 2020 By johncampos