Au cours des cinq premiers mois de 2019, L'Armée nationale, par L'intermédiaire du Gaula militaire (Groupe anti-enlèvement et extorsion) de l’Eje Cafetero, de la huitième Brigade, a effectué des visites dans les 53 municipalités de Risaralda, Quindío et Caldas, dans le but d'approcher la population dans le cadre de la campagne “Je ne paie pas, je dénonce”, pour dire non à l'extorsion et à l'enlèvement.

 

De cette manière, et grâce à la ligne gratuite nationale 147, qui reste disponible 24 heures sur 24, le groupe D'action unifié pour la liberté personnelle, GAULA, a répondu immédiatement aux dénonces des familles, empêchant ainsi le paiement de plus d'un milliard de pesos en extorsion ou enlèvement dans les trois départements.

 

”On a effectué une série d'opérations militaires conjointes contre des structures qui attaquent sur  la liberté personnelle, où nous pouvons mettre en évidence 42 arrestations pour le crime d'extorsion, trois pour le crime d'enlèvement, 21 arrestations pour le crime de complot pour commettre un crime et plus d'un milliard de pesos que n’ont pas été payés", a déclaré le major Óscar Hernán Molina Villamil, commandant du Gaula - Eje Cafetero.

 

En outre, dans le département de Risaralda, 14 arrestations ont été effectuées pour le crime d'extorsion et sept arrestations pour le crime de complot en vue de commettre un crime, ce qui a conduit au non-paiement de 774 millions de pesos, assurant le patrimoine des familles.

 

Pour sa part, dans le Département de Quindío, plus de 161 millions de pesos n’ont pas été payés, et on a rapporté neuf arrestations pour extorsion, une pour enlèvement et neuf pour complot pour commettre un crime.

 

Dans le département de Caldas, il y a eu aussi l'action des hommes de Gaula Militaire (Groupe anti-enlèvement et extorsion), qui travaille avec le CTI (Corps Technique d’Investigations) du Bureau de Procureur, obtenant 19 arrestations pour extorsion, deux pour enlèvement et cinq pour un association pour commettre des crimes, laissant plus de 67 millions de pesos impayés.

 

Source: Armée Nationale

 

0 Commentaires
Thursday, May 16, 2019 By merybra