Día a día las operaciones de los Gaula Militares hacen que secuestrados regresen a sus hogares

Au cours des 15 derniers jours d'août, les Gaula militaires ont pu sauver trois citoyens et libérer cinq autres personnes, qui avaient été enlevées par des groupes armés organisés et des groupes criminels organisés dans différentes parties du pays.

 

Au cours de la même période, 22 arrestations ont été effectuées pour extorsion, l’une pour enlèvement a fin d’extorsion et 12 pour d'autres crimes.

 

A noter le sauvetage effectué par le Gaula Militaire (Groupe anti-enlèvement et extorsion) de Meta, le 20 août, dans la municipalité de Guamal où les citoyens Anderson Robledo Salazar, 33 ans, et Mauricio López Taborda, 27 ans, avaient été enlevés le 14 du même mois, par des membres du groupe armé organisé résiduel, Gao-R, structure 40.

 

De même, on a le sauvetage immédiat par le Gaula militaire de Buenaventura d'un jeune homme de 23 ans, qui avait été obligé prendre la somme de trois millions de pesos pour ses ravisseurs. L'acte a été commis par le groupe criminel La Local.

 

Parmi les libérations on doit mettre en évidence le travail d'enquête et de pression des troupes du Gaula Militaire Magdalena. La libération de M. Manuel Guillermo Bustos Becerra, âgé de 66 ans, et Robinson Alfonso Ayala,  a été possible. Pour leur libération une demande économique de 30 millions de pesos avait été effectuée par des ravisseurs ; finalement les kidnappés sont retournés chez eaux. De même, le Gaula militaire des Caraïbes, a aussi achevé la libération de Luis Amador Pérez Vasquez, âgé de 28 ans, et de Sergio Mario Carrillo Padilla, âgé 24 ans ; leur kidnappeurs demandaient 20 millions.

 

De même, on a la libération de L'étudiante Natalia Salazar Toro, tenue le samedi 22 août 2020, à la suite de la pression exercée par les unités du Gaula (Groupe anti-enlèvement et extorsion)  de Valle et du CTI (Corps Technique d’Investigations) du Bureau du procureur. Les kidnappeurs demandaient 90 mille euros.

 

Ainsi, les Gaula militaires continuent d'inviter la communauté à dénoncer l'enlèvement et l'extorsion à travers la ligne 147 dans laquelle ils recevront une assistance 24 heures par jour dans  le cadre de la campagne #YoNoPagoYoDenuncio

 

Source: presse-Gaula militaire

 

0 Commentaires
Wednesday, August 26, 2020 By merybra