Continúan las operaciones ofensivas en contra de las organizaciones vinculadas al narcotráfico

La marine de Colombie, par l'intermédiaire de la force navale du Pacifique, dans le cadre d'une opération conjointe avec la Force Aérienne Colombienne, a porté un nouveau coup au trafic de drogues, avec l’interception d’un semi-sous-marin qui naviguait à 50 milles du District de Buenaventura, dans le Pacifique colombien, et transportait 890 kilogrammes de chlorhydrate de cocaïne.

 

Dans les opérations de surveillance et de contrôle, sur la base de l'analyse de l'information du renseignement Naval, a été rendue possible la découverte et l'interception d'un semi-sous-marin, conduit par trois individus, qui, en constatant la présence de personnel militaire, ont abandonné le sous-marin et ont sauté à la mer. Cette action a déclenché une opération de recherche et de sauvetage, de la part de l'Institution de la Marine, où les Unités de la Garde côtière de la Force Navale du Pacifique, ont réussi à sauver deux personnes ; à l'instant on continue à la recherche d’un individu disparu.

 

Au cours de l'inspection du navire, 890 kilogrammes de chlorhydrate de cocaïne ont été trouvés, empêchant les organisations de trafic de drogue de recevoir plus de 29 millions dollars. Le semi-sous-marin a fait naufrage.

 

Les deux personnes secourues sont un équatorien et un colombien et seront jugés pour les infractions établies dans le Code pénal Colombien, pour trafic, fabrication ou transport de stupéfiants, ainsi que pour l'utilisation, la construction, la commercialisation et/ou la possession de sous-marins.

 

La Marine colombienne en 2019 dans le Pacifique Colombien à travers la force navale du Pacifique a trouvé 24 sous-marins et 109,5 tonnes de cet alcaloïde.

 

Source: force navale du Pacifique

 

0 Commentaires
Friday, October 18, 2019 By merybra