Armada de Colombia rescata a dos canadienses que quedaron 5 días a la deriva

La réaction opportune des unités de la Marine colombienne a permis de sauver la vie de deux Canadiens, qui étaient à la dérive, dans le voilier Exception de drapeau canadien qui a subi une panne de moteur, dans les eaux du Pacifique colombien.

 

Les faits ont été connus par le biais de communications entre le District de la Garde côtière numéro 11 des États-unis et le Centre des Opérations de la Marine de la Colombie. Immédiatement la Corvette « ARC Nariño », et une Unité de Réaction Rapide de la Garde côtière de la Force Navale du Pacifique, ont procédé à l'exécution de l'opération de Recherche et de Sauvetage pour protéger la vie humaine en mer.

 

La recherche des deux membres d'équipage a eu lieu pendant cinq jours et le sauvetage et l'assistance ont eu lieu à 104 milles marins du Port de Buenaventura.

 

Une fois la visite d'inspection et de recherche effectuée par les membres de l'équipage de la Marine colombienne, il a été possible de vérifier l'état de santé des personnes secourues.

 

Selon la version rapportée par les hommes identifiés comme Gilles Hammel et Timothy Mc Cune, tous les deux âgés de 63 ans, le 15 janvier dernier ils ont navigué de Los Angeles, en Californie aux États-Unis, au Costa Rica et se sont dirigés vers le Panama. L'événement a été rapporté le 15 février dernier, ajoutant au moment du sauvetage, cinq jours en mer.

 

"On a perdu notre moteur le 10 février, il n'y avait pas de vent, donc nous ne pouvions aller nulle part. Ensuite, on a eu beaucoup de vent et on a pu aller vers le Nord, en espérant arriver en Colombie. A ce moment, le frère du capitaine a appelé et il a dit que nous avions besoin d'aide. Ce matin, vous êtes arrivés, vous avez réalisé ce qu'il y avait dans le moteur, vous nous avez donné de la nourriture, de l'eau et vous nous avez donné votre amitié. Merci, merci", a déclaré Timothy Mc Cune.

 

Malgré les conditions météorologiques défavorables, ces deux personnes, ainsi que le voilier, ont été escortés par des unités de la marine colombienne jusqu'à la jetée de Buenaventura.

 

Source: Presse marine de Colombie

0 Commentaires
Thursday, February 20, 2020 By merybra