logo-armada

Dans le cadre de la mise au point d'une opération combinée, des unités maritimes d'interception de la Marine colombienne, appuyées par un patrouilleur maritime des Etats Unis et un hélicoptère de l'Armée nationale, ont réussi à intercepter un semi-sous-marin à 60 milles marins de Tumaco (Nariño), qui transportait une cargaison de 563 kilogrammes de chlorhydrate de cocaïne, distribuées dans 19 sacs, apparemment de l'organisation “Guerrillas Unidas del Pacífico”, qui devait avoir pour destination le Mexique, où elle serait commercialisée.

 

Ce coup majeur aux finances des organisations, narcoterroristes, est réalisé grâce au renseignement Naval et à l'intégration des capacités des unités de la Force navale et aérienne du Pacifique de la force opérationnelle inter-agence du Commandement Sud JIATFS et de l'Armée nationale.

 

À ce jour, cette vigoureuse opération de lutte contre les stupéfiants a conduit à la confiscation de plus de 123 tonnes de chlorhydrate de cocaïne et 14 tonnes de marijuana cette année.

 

Au cours de l'opération ont été capturés trois individus de nationalité colombienne, qui ont été mis sous la garde vue du bureau du Procureur Général de la Nation.

 

Le trafic de drogues continue d'être une source de financement des activités criminelles des groupes criminels, utile pour l'acquisition d'armes, de munitions, d'explosifs, d’éléments de communication et d'accessoires militaires, afin de renforcer leurs activités criminelles, de menacer, d'intimider et d'attaquer les civils et les Forces de sécurité publique; des actions qui ont des effets négatifs importants dans tout le pays, l'économie, le développement, le bien-être et la tranquillité de tous les Colombiens.

 

 

Source: Marine de la Colombie

0 Commentaires
Saturday, December 14, 2019 By johncampos