À ce moment-là, la marine de Colombie, par l'intermédiaire des unités de la force navale du Pacifique, mène des opérations pour vérifier les informations fournies par les communautés autochtones et le Bureau du défenseur du peuple, sur les affrontements entre groupes armés organisés près de la communauté autochtone de Pichimá, dans la municipalité de Litoral de San Juan, dans le Département de Chocó.

 

Une fois l'information connue, le commandement de la force navale du Pacifique a envoyé un avion qui survolait la municipalité Litoral de San Juan. De même, à bord d'un navire, des troupes de la Brigade maritime No 2, ont été envoyées pour effectuer les contrôles correspondants et faire face aux besoins des habitants de la zone.

 

L’affrontement entre groupes armés qui n'ont pas encore été identifiés aurait eu lieu à cause de la lutte pour les routes de mobilité du trafic de drogues.

 

Source: Marine Nationale

0 Commentaires
Monday, June 3, 2019 By johncampos