Destruido laboratorio para el procesamiento de clorhidrato de cocaína en Samaniego, Nariño

Une opération conjointe conduite par l'Armée nationale colombienne et La Force Aérienne Colombienne, coordonnée avec la Police nationale et coordonnée avec le CTI (Corps Technique d’Investigations) du Bureau du procureur a conduit à donner à Samaniego, Nariño, ce coup dur contre le groupe armé organisé, GAO, Eln.

 

Grâce au travail de renseignement militaire effectué ces dernières semaines dans le sud-ouest Colombien, les troupes de la Brigade 23, Unité de la Troisième Division de l'Armée Nationale, avec le soutien de la Brigade contre le trafic de drogue, ont atteint La Planada, Municipalité de Samaniego, où ils ont trouvé le plus grand laboratoire de production du chlorhydrate de cocaïne dans le département de Nariño.

 

Ce laboratoire avait 12 structures rustiques, à l'intérieur desquelles il y avait trois « Martiens » (distillateurs rudimentaires), un générateur électrique, une presse hydraulique, cinq fours à micro-ondes et un séchoir sous vide, en plus de certains précurseurs chimiques pour la production des drogues, tels que l'essence, l'acétone, le ciment, l'urée et la chaux.

 

Ce laboratoire aurait également la capacité de produire environ trois tonnes par semaine de ce stupéfiant, ce qui vaudrait environ 15 000 millions de pesos, argent avec lequel ils achèteraient des armes à courte et longue portée, afin d'attaquer la Force publique.

 

Des survols réalisés par La Force Aérienne Colombienne et L'Armée Nationale, en plus de la surveillance de la Police nationale et le CTI (Corps Technique d’Investigations), a conduit à ce résultat qui a frappé  directement les finances de la compagnie Jaime Toño Obando, du GAO, ELN, qui a ingérence dans les municipalités de la cordillère, dans le département de Nariño, en particulier Policarpa, Cumbitara et Samaniego.

 

Source: Agence Nationale De Presse De L'Armée

0 Commentaires
Monday, July 13, 2020 By merybra