Les troupes du bataillon spécial Energétique et routier No 9, attaché à la vingt-septième Brigade de l'Armée nationale, au cours d'opérations militaires contre les groupes armés organisés résiduels qui commettent des crimes dans le Département de Putumayo, ont pu trouver un dépôt illégal, contenant des éléments de guerre et des explosifs.

 

Dans cet endroit avaient été stockées 11 grenades de 120 millimètres de fabrication rudimentaire, des tubes de lancement, 80 kilos d'anfo (explosif), 1000 mètres de cordeau détonant et de la poudre noire qui aurait appartenu à la structure GAO R 48.

 

Selon le renseignement militaire, ce groupe armé résiduel aurait pour objectif de mener des opérations terroristes contre des biens stratégiques de l'Etat, tels que les travaux de génie civil pétrolier et contre la force publique qui travaille dans le secteur et, dans les premiers jours de 2019, a réussi à frapper des coups lourds contre le trafic de drogue, qui devient la principale source de financement de ces structures.

 

La Sixième Division de l'Armée Nationale, par le travail effectué par ses brigades et bataillons, réitère son engagement dans le maintien de la sécurité, la tranquillité et le bien-être de la population de l'Amazonie Colombienne.

 

Source: Armée Nationale.

0 Commentaires
Wednesday, January 9, 2019 By catadel