Dans le cadre du Plan de campagne Bicentenario Héroes de la Liberté, les troupes de la force opérationnelle Vulcano, on a neutralisé un engin explosif dans une zone rurale de Tibu.

 

Au cours des opérations de contrôle territorial, des soldats de l'Armée nationale ont trouvé sur l'axe routier du hameau La Virgen, au kilomètre 29 de la municipalité de Tibú, une voiture avec des explosifs qui appartiendraient au front Juan Fernando Porras Martínez du groupe armé organisé GAO Eln, qui selon les enquêtes serait utilisé contre la population civile et les troupes.

 

Grâce à des renseignements, il a été établi que le véhicule était conditionné avec environ 210 kilos d'explosif, quatre cylindres de gaz contenant 250 grammes de pentonite et 25 mètres de cordeau détonant avec système de déclenchement de fréquence d'alarme. Le groupe des explosifs et des démolitions, EXDE, a lancé les protocoles de sécurité pour procéder dans des conditions contrôlées au désamorçage de la charge explosive, empêchant ainsi des dommages.

 

L'utilisation de ces engins explosifs improvisés viole les droits de l'homme et le droit international humanitaire en recourant à des moyens et méthodes de guerre non classiques expressément interdits par les divers traités et protocoles internationaux.

 

Source: Armée Nationale

0 Commentaires
Tuesday, March 12, 2019 By Anonyme (non vérifié)