Ejército Nacional halla depósito ilegal con material de guerra del ELN

Les explosifs auraient la capacité de causer des pertes au blindage (antichar); les détonateurs étaient également utilisés comme initiateurs pour des engins explosifs improvisés.

 

Dans le cadre du Plan Bicentenaire Héros de la Liberté, les troupes du groupe blindé Moyen général Gustavo Matamoros De Costa, de la dixième Brigade de l'Armée Nationale, ont trouvé un dépôt clandestin avec des éléments de guerre, dans la zone rurale de la municipalité de la Majayura, municipalité de Maicao, dans le département La Guajira.

 

La découverte de cette cachette a été possible grâce au travail de renseignement, où les membres de l'unité militaire grâce à des recherches de contrôle militaire de la zone, ont trouvé la cachette avec des éléments de guerre enveloppé dans des papier de presse - journal qui serait vénézuélien. Apparemment, cet élément appartient au groupe armé organisé, GAO, ELN, front de guerre du Nord, front Seis de diciembre.

 

Les éléments trouvés, apparemment d'origine Vénézuélienne, y compris 33 grenades de fusil de 60 mm antichar d’origine Yougoslave, et environ 1 200 détonateurs. Les accessoires ont été mis sous la garde vue du Bureau du procureur de Riohacha ; en coordination avec le CTI (Corps Technique d’Investigations) du Bureau du Procureur général de la nation sont effectuées les procédures pour la destruction sur le site d'une grenade qui était en mauvais état.

 

Avec cette découverte, il est possible de causer des pertes au GAO ELN, qui avait l'intention de mener des attaques terroristes contre les forces de sécurité et les civils du Département de La Guajira.

 

Source: Agence Nationale De Presse De L'Armée 

0 Commentaires
Thursday, July 23, 2020 By merybra