Desminado Humanitario, una labor que avanza en Caldas y Santander 

Les soldats du bataillon des ingénieurs de déminage humanitaire no 3 travaillant dans 10 municipalités de Santander et trois de Caldas ont décontaminé plus de 50 000 mètres carrés.

 

Le chiffre qui appartient au travail effectué cette année, est le résultat de l'engagement des héros qui se lèvent chaque matin avec la mission d’accomplir leur devoir envers la Colombie, décontaminer  les champs et semer l'espoir.

 

Dans des municipalités comme Samaná, Pensilvania et Marulanda (Département de Caldas), des spécialistes du déminage ont détruit trois engins explosifs, libérant 20 542 mètres carrés de mines antipersonnel. 

 

En ce qui concerne le Département de Santander, les unités  ont nettoyé 34 499 mètres carrés des municipalités de Suratá, Matanza, Girón, Simacota, Sucre, El Playón, Landázuri, Hato et Chima, où ils ont également détruit une munition non explosée.

 

Il convient de garder à l’esprit que grâce au déminage humanitaire, le département de Santander compte 19 municipalités exemptes de toute suspicion de mines antipersonnel, où 242 mines antipersonnel, 31 munitions non explosées ont été détruites et 774 000 mètres carrés ont été libérés.

 

De même, les efforts et les opérations accomplis par les membres du bataillon de déminage humanitaire No.3, ont conduit à écarter la contamination de la municipalité D'Aguadas, Caldas.

 

Source: Presse-Brigade De Déminage Humanitaire De L'Armée Nationale

 

0 Commentaires
Monday, April 6, 2020 By merybra