L'exercice D'entraînement de Combat aérien le plus important au monde, le Red Flag 19-2 a terminé à la base aérienne de Nellis, au Nevada, aux États-Unis, où la Force Aérienne De La Colombie a participé pour la troisième fois avec 21 escadrons de neuf pays, pour renforcer les capacités et les procédures, ainsi que d'acquérir de nouvelles compétences en matière d'interopérabilité.

 

Avec L'avion-citerne KC-767, la Force Aérienne Colombienne a mis au point sept missions: trois missions de jour et quatre de nuit, pour ravitailler en carburant l'avion F-18 "Growler" de la marine des Etats Unis. « Nous savons que si, à un moment donné, nous rencontrons fréquemment le Call Sing "Jupiter", il sera un allié sûr et très professionnel pour inter opérer si nécessaire", a déclaré le Colonel Chris Nasset, commandant de L'escadron "Growler" au Red Flag 19-2.

 

Le bilan de l'exercice est très positif, le travail de La Force Aérienne Colombienne a montré au pays et au monde pourquoi elle est une référence régionale pour l'Amérique latine, jouant des rôles stratégiques dans des théâtres tactiques de haut niveau. Il a également été confirmé qu'il n'est inférieur à aucun défi, puisqu'après sa participation importante au Red Flag en juillet 2018, il a été convoqué de nouveau et en moins d'un an, il a atteint la base aérienne de Nellis prêt à inter opérer, quelque chose que très peu de pays ont atteint dans cette même période de temps.

 

De la même façon, pour la première fois, l'escadron ravitailleur FAC a été le chef de la composante du ravitaillement de la force aérienne bleu, comme on appelé la coalition des pays alliés dans le Red Flag, dans lequel a également participé l'avion KC-135 de La Force Aérienne des Etats Unis et le KDC-10 de la Force Aérienne des Pays-Bas.

 

Grâce à un soutien logistique opérationnel et logistique efficace, l’avion ravitailleur KC 767 FAC 1202 et 25 membres, y compris des officiers et des sous-officiers, sont arrivés aux États-Unis pour représenter le pays, sûrs dans un environnement de diversité culturelle et opérationnelle, mais sous la même norme: les normes de L'OTAN.

 

"Nous volons, nous nous entraînons et nous nous battons pour gagner!"... Ainsi, cet exercice a été clôturé, avec lequel de nouvelles expériences ont été acquises, ce qui montre la confiance de savoir que la Force Aérienne Colombienne compte sur une capacité réelle, visible, crédible, durable et permanente pour la défense de la nation et de la sécurité de le hémisphère.

 

Source: Force Aérienne Colombienne

0 Commentaires
Tuesday, March 26, 2019 By merybra