Armada de Colombia continúa ofensiva contra minería ilegal en la amazonía colombiana

Des unités de la Marine colombienne, de la force navale du Sud, effectuant des opérations de surveillance, d'interception et de sécurité fluviale, ont capturé trois individus accusés du crime d'exploitation illégale de gisements miniers, sur la rive de la rivière Mandur près du secteur Calle San Juan, municipalité de Curillo, Caquetá.

 

L'opération a été conduite conjointement avec les troupes de l'Armée Nationale, avec le soutien des images fournies par la FAC en coordination avec les unités de la Police Nationale. Le travail de renseignement effectué dans le secteur a permis de déterminer que l’or extrait était commercialisé par le groupe armé organisé résiduel Structure 1, et générait un revenu criminel d'environ 220 millions de pesos par mois.

 

A côté du personnel capturé, on a trouvé une multitude de machines et d'équipements utilisés pour l'extraction illégale de l'or alluvial, parmi lesquels on a neuf dragues, 17 motopompes, trois canots, deux moteurs hors-bord, 23 barils de 55 gallons, 20 flotteurs, 10 rotors de puissance et six rampes en bois. Ces éléments coûteraient environ 320 millions de pesos.

 

La région amazonienne colombienne a été directement touchée par l'exploitation illégale de l'or qui, en utilisant sans discernement des produits chimiques toxiques tels que le Mercure, on cause des pertes irrémédiablement à l'écosystème local, mettant en danger la bonne condition physique de la flore, de la faune et des communautés autochtones qui habitent la région.

 

Les éléments trouvés et les individus capturés ont été mis sous la garde vue de l'autorité.

 

Source: presse-Marine de Colombie

0 Commentaires
Thursday, August 27, 2020 By merybra