Armada de Colombia y Policía Nacional propinan contundente golpe al Clan del Golfo en Bolívar

Après avoir démantelé le groupe criminel de 24 membres du GAO Clan del Golfo, dans les Montes de María, en décembre dernier, l'opération contre le crime ne s’arrête pas. Deux femmes faisaient partie de l'organisation criminelle responsable de l'intimider et terroriser les municipalités dans le sud de Bolivar.

 

Dans le cadre de l'action unifiée de l'Etat, dans le cadre d'une opération coordonnée conduit par la Marine colombienne et la Police nationale, il a été possible de capturer huit membres du groupe armé organisé (GAO) Clan del Golfo, dans le Département de Bolívar.

 

Ce résultat fait partie des opérations coordonnées soutenues par les autorités, parmi lesquelles on a, le dernier mois de décembre, la capture de 24 individus de la sous-structure « Heroes del Caribe », y compris la capture d’alias « Bigotes », soupçonné du double assassinat des frères Velasquez, perpétré dans la municipalité de Macayepo, le dernier 13 de juillet et d'autres 12 meurtres dans des zones rurales et urbaines des départements de Bolívar et Sucre.

 

L’opération s’est déroulée simultanément dans la municipalité de Magangué (Bolívar), où sont arrivés des soldats du Gaula militaire de Bolívar et des unités d’enquête judiciaire de la Police, pour capturer six hommes et deux femmes, membres de cette organisation criminelle depuis quatre ans.

 

Grâce aux informations recueillies par les groupes de renseignement de la marine de Colombie et de la Police nationale, après des mois de surveillance, il a été possible de démanteler cette organisation de la sous-structure « Heroes del Caribe », du groupe armé organisé GAO Clan del Golfo, qui perpétrait  le micro trafic, l'extorsion et l'intimidation dans la municipalité de Magangué, Bolívar. Au cours des raids, deux fusils d’assaut de 9 millimètres, trois magasins, 21 cartouches, une grenade à fragmentation, trois motos, deux téléphones portables et des stupéfiants ont été trouvés.

 

Les personnes arrêtées ont été mis sous la garde vue du Procureur N.74, Magangué, pour le procès des infractions de la fabrication, transport et le trafic de Stupéfiants et d'Armes à feu; et de complot en vue de commettre une extorsion de fonds.

 

Source: Force Navale Des Caraïbes

 

0 Commentaires
Tuesday, January 14, 2020 By merybra