Neutralizado en Cáceres, Antioquia, alias Romaña, quien sería cabecilla del GAO Caparros 

Alias Romaña est dans la liste des Plus recherchés dans la région du Bajo Cauca, dans le département d’Antioquia et avec plus de 15 ans d'expérience, il serait responsable de l'assassinat de leaders sociaux, l'extorsion et le déplacement dans cette région du Cauca inferieur et du sud de Cordoba.

 

Les troupes de L'Armée nationale, dans  des opérations militaires et de police lancées dans des conditions soutenues contre les facteurs de criminalité dans le département D'Antioquia, avec le soutien de la Force Aérienne Colombienne, la Police et L'Unité D'enquête spécialisée du Bureau du procureur, chargé d'expliquer les meurtres de leaders sociaux et de défenseurs des droits de l’homme, et dans le cadre de l’alerte précoce 009 de 2018, ont neutralisé dans des opérations militaires l’individu connu sous le pseudonyme Romaña, qui serait le chef armé du groupe armé organisé,  GAO, Caparros.

 

Comme un résultat de l'opération militaire et de police, qui est conduite dans le Bajo Cauca antioqueño et grâce à l'information fournie par le Réseau de la Participation Civique, l'Armée Nationale est arrivée par terre et par air à Ponciano Alto, dans la municipalité de Cáceres, en Antioquia, où il y a eu un affrontement contre les criminels du GAO Caparros, qui a abouti à la mort dans des opérations militaires d'alias Romaña, la capture d'un autre individu, connu sous l'alias Barbas, qui a été mis sous la garde vue des autorités. La découverte de deux armes courtes, une arme d'épaule, deux magasins, 37 cartouches, abondants Éléments et Accessoire militaire et de communications ont été aussi trouvés.

 

Romaña, âgé de 50 ans, aurait passé plus de 15 ans dans des organisations criminelles; il aurait appartenu à l'ancienne AUC (Autodéfenses unies de Colombie), il serait chargé de collecter l’argent l'extorqué des marchands et des paysans de Tarazá, Caceres, Cuacasia et au sud de Cordoba. De même, il serait chargé d'ordonner et de coordonner les meurtres de leaders sociaux et il serait responsable des déplacements forcés dans la région.

 

Cet individu était un homme de confiance d’alias Cain, chef maximum des Caparros, raison pour laquelle Romaña aurait été déléguée en tant que liaison avec les chefs des groupes armés organisés résiduels E18 et E36, avec le front Martires de Tarazá, de L'ELN, et avec les groupes criminels organisés de la vallée D'Aburrá, pour renforcer le bras armé pour maintenir l’affrontement contre le GAO Clan del Golfo.

 

Alias Romaña était titulaire d’un mandat d’arrêt pour infractions d’association pour criminalité aggravée, homicide aggravé, fabrication, trafic et Port d’armes à feu, de munitions et d’explosifs à usage restreint et exclusif des forces militaires. Cet individu était également responsable de la formation des membres du GAO Caparros et de recrutement forcé de mineurs d’âge.

 

Source: Agence Nationale De Presse De L'Armée

0 Commentaires
Friday, June 19, 2020 By merybra