logo Ministerio de Defensa Nacional

Au 22 juillet, les forces de sécurité ont éradiqué 38 000 hectares de plantations illicites.

 

Plus de 3 683 travaux de génie civils de production de drogues illicites ont été détruites, soit 14% de plus que l'année dernière.

 

Le ministre de la Défense, Diego Molano Aponte, a souligné que, tout au long de cette année 2021, les forces de sécurité conduisent une opération sana pause pour atteindre l'objectif de 130 mille hectares de plantations illicites éradiquées, en veillant à ce que la principale préoccupation ne soit pas la destruction, mais la productivité de la coca.

 

« Au 22 juillet, les forces de sécurité ont éradiqué 38 000 hectares de plantations illicites, plus de 346 tonnes de cocaïne ont été trouvées, soit 30% de plus que l'année dernière. De même, 62% de plus de tonnes de feuilles de coca, 541 tonnes par rapport à l'année dernière », a déclaré le ministre.

 

Au cours de ce premier semestre, plus de 3 683 travaux de génie civils de production de drogues illicites ont également été détruites, soit une augmentation de près de 14% par rapport à l'année dernière.

 

« Dans le cadre du renforcement de cette opération, on a atteint une capacité de 106 groupes d'éradication mobiles, 151 pelotons et plus de 14 PECATS, qui, avec leurs efforts, sont les architectes des réalisations en matière d'éradication », a expliqué le ministre Molano.

 

Le chef du ministère de la Défense a déclaré que, sous le gouvernement du président Duque, « nous affichons des réductions continues depuis deux ans, l'année dernière on accumulait une réduction de près de 7% du total des hectares, atteignant 143 mille hectares de coca, un triomphe de la Politique Antidrogue et de la Lutte contre les plantations illicites de ce gouvernement. Notre opération directe contre la coca consiste à attaquer les laboratoires, à continuer à éradiquer et à frapper durement la productivité” », a déclaré Molano.

 

Enfin, le ministre a déclaré que l'objectif n'est pas seulement d'éradiquer, mais de parvenir à la réduction de la superficie, « non seulement de fournir un soutien à la découverte mais de diminuer la productivité de la coca, c'est-à-dire de réduire la source fondamentale qui génère la violence, c’est la drogue celle qui génère la violence en Colombie », a souligné le ministre de la Défense lors du Rapport annuel sur la Colombie: Surveillance du Territoire affectés par les plantations illicites 2020.

 

Source: Bureau des communications du Secteur de la Défense-Ministère de la Défense nationale 

0 Commentaires
Thursday, July 29, 2021 By merybra