Nuevo golpe a las estructuras del narcotráfico en el Pacífico colombiano

La marine de Colombie dans des opérations conjointes avec L'armée et L'armée de l'Air, et combinées avec les États-Unis, a réussi à trouver plus d'une tonne de chlorhydrate de cocaïne dans les eaux de L'océan Pacifique, à Tumaco, dans le département de Nariño.

 

La première opération a été réalisée grâce aux informations du renseignement Naval et à la réaction rapide des unités de la Station de la Garde côtière de Tumaco, à travers l'interception maritime de deux navires, dont l'équipage, constatant la présence des militaires, ont échapé vers le secteur connu sous le nom de Isla Gallo, laissant les bateaux abandonnés.

 

Immédiatement, des membres du bataillon contre le narco trafique ont survolé la zone et, au moyen d'un raid aérien, ont inspecté les bateaux, trouvant 26 sacs de couleur Noire à l'intérieur, qui contenaient 521 kilogrammes de chlorhydrate de cocaïne. Ces sacs  ont été pris et transportés au poste de la Garde côtière.

 

Simultanément dans une autre opération, et en donnant la continuité aux opérations des unités de contrôle maritime attachés à la force navale du Pacifique en collaboration avec la force aérienne et avec la participation des États-Unis, et grâce à l'information de renseignement naval, il a été possible de trouver 45 sacs d’alcaloïdes qui flottaient dans le Pacifique Sud dans le département de Nariño.

 

Les aéronefs ont pu détecter un navire suspect dont equipage, après avoir remarqué la présence des autorités, a échappé; après naviguer 160 milles marins, les unités de la Marine colombienne ont finalement trouvé la cache.

 

Des sacs de différentes tailles contenaient à l'intérieur 884 kilogrammes de chlorhydrate de cocaïne ont été mis sous la garde vue du groupe technique d'enquête du Bureau du Procureur général de la Nation.

 

Ces opérations ont trouvé 1 415 kilogrammes d'alcaloïdes, pour un coût de plus de 45 millions dollars. Au cours de l'année, la force navale du Pacifique a trouvé plus de 114 tonnes de cette substance illicite, ce qui a eu un fort impact sur les organisations illégales au service du trafic de drogues.

 

Source: Marine de la Colombie

0 Commentaires
Saturday, November 16, 2019 by catalina