FORCE OPÉRATIONNELLE CONJOINTE  'OMEGA'

HISTOIRE

La philosophie de la Force Opérationnelle Conjointe "Omega" est donnée par le nom même. C’est la représentation de la fin, cela fait plus louable l'action et le travail de chacun des militaires qui la composent. Chaque composante a été considérée comme une contribution nécessaire pour mettre fin au plus grand conflit armé en Amérique du Sud. Chaque succès ou échec a contribué directement à la défaite militaire des Farc, les conduisant à un État de nécessité d'une solution négociée, donc, la construction de la victoire militaire est venue de l'arrière du système stratégique de menace le plus dangereux de la Nation. 

COMMANDANT

Général de brigade de l'Armée Nationale
JAIRO ALEJANDRO FUENTES SANDOVAL 
Commandant de La Force Opérationnelle Conjointe "Omega"
Il est entré à l'École militaire le 20 janvier 1986.  

COMPOSANTE ARMÉE NATIONALE  


La composante terrestre de la force opérationnelle Conjointe Omega se fait de 6231 hommes de L'Armée nationale, répartis en trois unités opérationnelles plus petites et 15 unités tactiques, qui ont été les principaux responsables de la stratégie et des effets contre le système de menace terroriste. 
Cette composante est répartie également dans les Départements de Meta, Guaviare et Caquetá, où L'Omega conduit des opérations militaires pour lutter contre les activités criminelles de groupes illégaux qui frappent la stabilité et le développement du Sud-Est De La Colombie. 

COMPOSANTE MARINE NATIONALE 

La composante fluviale de la Force Opérationnelle Omega compte sur 853 hommes, divisés en deux unités tactiques du Corps de l’infanterie de Marine, de La marine nationale, qui au cours des  années ont conduit leurs opérations dans tous les affluents du Sud-Est de la Colombie, assurant le transit fluvial et la libre navigation de la population civile par la rivière Duda, la rivière Lozada, rivière Pato, rivière Caguan, la rivière Tunia, la rivière Ayaya, rivière Camuya, rivière Jaree, rivière Tajiso, rivière Guejar, rivière Ariari, rivière Guaviare, rivière Guayabero, rivière Unilla, Rivière Itilla, rivière Vaupes, rivière Apaporis, la rivière Ajaju, la rivière Cunare, Caño Cafre et Caño Cabra. Ces hommes supportent également la dynamique des hommes de terre. 


COMPOSANTE FORCE AÉRIENNE  


La composante aérienne de la force opérationnelle Conjointe Omega, participe avec 33 guerriers de l'air à des missions telles que l'attaque aérienne, la reconnaissance armée, l'évacuation aérienne, la surveillance aérienne, entre autres. Cette composante accomplit efficacement la doctrine de l'armée de l'Air colombienne, complétant ainsi le développement des opérations militaires contre les structures de groupes en marge de la loi, avec la ferme intention de briser la volonté de lutte armée, augmenter la démobilisation et la réintégration, contribuant ainsi à l'effort principal de cette unité militaire.